Merci à Véronique de Saveurs Sucrées Salées, vous avez décidé de me faire réfléchir à mon retour de Bangkok et d'utiliser le décalage horaire pour m'occuper.

Le questionnaire provient du site : Delicious days dont voici le lien http://www.deliciousdays.com/archives/2005/06/12/tcnd

1. Quel est votre premier souvenir de cuisine tout(e) seul(e) comme un(e) grand(e) : j'ai beaucoup déménagé petite (pour des raisons professionnelles) et j'ai atterri dans un collège en 6ème à Noisy-le-grand pour une année, nous avions un cours de travaux pratiques dont je ne me souviens pas vraiment le nom mais (pour en revenir à nos moutons) les filles avaient atelier cuisine et les garçons atelier bois (sisi !). J'aurai rêvé être avec eux mais je me suis rattrapée l'année suivante dans mon nouveau collège à Brunoy où nous avons sculpté, forgé, scié ....

Et donc, ma première leçon a été un gâteau marbré, je m'en souviens comme si c'était hier. Par contre, seule à la maison, la même année scolaire, un rôti au whisky, dont ma maman disait ne jamais avoir rien mangé de meilleur (à les mères toujours prêtes à vous vendre comme la première merveille du monde et nous à les croire, l'amour quant tu nous tiens). J'étais très fière de moi du haut de mes 11 ans.

2. Qui a le plus influencé votre façon de cuisiner : ma famille, tout le monde cuisine y compris les hommes et tout le monde très bien. Une cuisine éclectique, j'ai goûté très jeune aux cuisines asiatiques y compris japonaise mais surtout toutes les cuisines du bassin méditerranéen (au sens large du Portugal au Liban en passant par le Maroc et l'Italie) ensuite mes voyages m'ont permis d'affiner mes goûts mais de rester toujours curieuses.

3. Avez-vous une vieille photo comme preuve d'une exposition précoce au monde culinaire et voudriez-vous la partager ? Non, j'ai moins de 10 photos de moi jeune et n'y en a aucune où je cuisine.

4. Avez-vous des phobies culinaires ou un plat qui vous donne des sueurs froides rien que d'y penser ? des phobies, non je ne crois pas (je cherche mais je ne trouve pas). Remarquez, je repense au marché de Canton et je n'arriverais pas à choisir, tuer et cuisiner des insectes vivants ou même une grenouille. Ma phobie : les marchés dans le sud de la Chine.

5. Parmi les ustensiles de cuisine que vous possédez, lequel utilisez-vous le plus et lequel est le plus souvent délaissé : mon mixeur - batteur Braun avec ses boîtes de conservation est toujours à porter de main par contre la centrifugeuse est au fond d'un placard (je ne sais même plus lequel).

6. Citez des combinaisons d'aliments amusantes ou bizarres que vous aimez vraiment - vous et probablement personne d'autre ! : j'ai honte car je suis la génération Casimir et donc bonjour les dégâts, de plus, je vous parlais plus haut de mon rôti mais la plus part du temps mes déjeuners le mercredi ou le samedi ressemblaient plus à n'importe quoi.

J'aime le mélange sucré-salé, j'ai sûrement fait des tentatives grotesques et parfois immangeables. Vous donnez un exemple ? rien ne me vient mais faites moi confiance, jamais je ne servirai certains de mes plateaux télé.

7. Quels sont les trois aliments ou plats sans lesquels vous ne pouvez pas vivre : les laitages, en voyage, ils sont la catégorie qui me manque toujours en premier. Lors de mon voyage en Equateur, nous sommes retournés à l'hôtel Plantas y Blanca à Banos pour les yaourts maison et autres cakes, confitures ...

Je ne peux pas me passer très longtemps d'une Tortilla ("omelette" aux pommes de terre et oignons). Et le pain, encore un souvenir de voyage, imaginez pouvoir manger du pain à la française avec de la vache Kiri et bien au Vietnam et au Cambodge c'est possible.

8. Y a-t-il une question à laquelle vous auriez aimé répondre mais qui ne figure pas ici ? Si oui, ajoutez-la : il y en a plusieurs de : les odeurs, qui immédiatement, vous font penser à la cuisine de votre mère ou grand-mère à le truc le plus bizarre que vous ayez mangé. Mais je choisis :

9. Si vous deviez garder une seule épice et une seule herbe, laquelle : épice, la cannelle et herbe, le basilic

Trois questions rapides :

- votre parfum de crème glacée/sorbet préféré : difficile alors je vais faire une réponse en deux temps : menthe-chocolat pour la crème glacée et mangue pour le sorbet

- vous ne mangerez probablement jamais ... : de larves

- votre plat fétiche, celui que vous ne ratez jamais : les croquettes (spécialité espagnole) au jambon ou au crabe

J'ai aimé ce matin me replonger dans l'enfance et la gastronomie. La cuisine est un lieu de vie, de rire, de partage, de secrets parfois. Je n'imagine pas une cuisine sans vie, rien dans le frigo, les placards vides.

Souvenez-vous, lors de votre dernière soirée, il y avait plus de monde dans la cuisine que dans le salon ... chez moi il y a toujours un moment où les fumeurs retrouvent les non-fumeurs dans la cuisine avant de retourner dans le salon refaire le monde avec un dernier verre à la main.

Bonne journée à tous

et à vos claviers : Tarzille, Guillemette, Tout un fromage