Ma cuisine dépend presque toujours de mes envies et hier soir, je n'aurai rien mangé d'autres que ses superbes petites pommes de terre. Je les ai servi avec des côtes d'agneau grillées. Rien ne pouvait me détourner de mon assiette et comme j'avais décidé de mettre le paquet sur l'ail, aucun garçon n'aurait eu l'idée de m'embrasser, à moins d'avoir mangé la même chose que moi !

noirmoutier_en_robe_de_persil_aile

Pomme de terre de l'île de Noirmoutier
Huile
Beurre salé
Ail
Persil
Sel de Guérande

Faites chauffer dans une poêle de l'huile. Inutile de prendre votre meilleure huile et encore moins de l'huile d'olive (je n'aurai jamais pensé pouvoir écrire un tel conseil, l'huile d'olive coule dans mes veines depuis ma naissance mais là, Non et d'ailleurs je vous le conseille vraiment pas). Prenez une huile très bonne mais de friture genre sans odeur.

Versez vos pommes de terre, sans vous brûler. Ce que nous cherchons au delà de les cuire et d'avoir une peau croustillante, colorée mais pas brûlée et une chair moelleuse.

Pour cela, il est important que l'huile soit très chaude, pensez à les retourner.

Une fois les pommes de terre bien dorée, vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau et si vous n'êtes pas sûre, couvrez-les en préparant votre beurre.

Par cette chaleur, inutile de sortir le beurre des heures à l'avance, prélevez 50 g et coupez-le en petit dé.

Pressez une gousse d'ail (en ce moment vous en trouvez du frais, très bon, plus fort, sans germe) à l'aide d'un presse-ail.

Hachez du persil et mélangez-le au beurre et à l'ail.

Egouttez vos pommes de terre sur du papier absorbant, jetez toute l'huile et dans votre poêle, mélangez les pommes de terre et le beurre ailé. Faites plusieurs tours de moulin de sel de Guérande.

Dégustez