Me voilà à Roissy et ne me demandez pas comment je peux partir avec une valise aussi légère, je n'en reviens pas moi même.

Normalement, je pars léger mais il faut avouer que pour 4 mois, vous emportez un peu de votre vie avec vous mais surtout des produits qui vous sont chers.

Peut être que certains penseront que je suis maniaque mais question dentifrice ou déodorant impossible d'utiliser des produits US.

Une grande place a été faite aussi pour les médicaments pour petits et grands bobos même si j'espère bien ne pas en avoir besoin.

Pour le reste le plus lourd doit être mon ordinateur, mes appareils photos et mes bouquins.

Je suis partie pour un long voyage de 2 jours, première étape Koweït City où j'essaierai de vous donner des nouvelles.

Deuxième étape Bangkok où depuis jeudi, les autorités sont un peu sur les dents. Suite au coup d'état en Septembre (oui oui j'y étais déjà) pour destituer le premier ministre, la cour suprême a invalidé le partie politique de l'ancien premier ministre et donc les 199 députés élus avec une interdiction de participer à la vie politique pour les 5 prochaines années.

15 000 militaires ont été déployés dans la ville de peur d'un soulèvement des partisans de l'ancien premier ministre.

En arrivant à Roissy, un déploiement de militaire français m'a mise dans l'ambiance mais eux ils partent pour la Côte d'Ivoire pour une mission différente et en même temps assez similaire.

Je passerai la journée à Bangkok avant de prendre la route pour le Cambodge et une arrivée à Siem Reap mardi dans l'après midi. J'ai l'intention à Bangkok de manger mes plats préférés et surtout de m'occuper de moi avec massage et réflexologie pour me remettre de l'avion (parce que je le vaux bien !)

Bon dimanche à tous, une pensée pour toutes les mamans

Suite à Koweït city dans quelques heures.

Merci Sansan de m'avoir accompagnée et d'avoir partager ses derniers moments, à la question : ai-je conscience de partir pour 4 mois ? non pas vraiment, je ne suis pas certaine de réaliser avant 2 ou 3 semaines d'ailleurs.

Le risque : que je recommence la cigarette