Nous étions à la porte Ouest et nous continuons notre chemin. Je ne vous ai pas dit mais la balade a duré 4 heures.

Nous n'avons pas continué car le chemin n'était plus aussi bien marqué et surtout nous étions partis avec une seule bouteille d'eau chacun, insuffisant, surtout aucun vendeur sur notre chemin.

Pour une fois, nous aurions aimé trouver de l'eau bien fraîche, quelques fruits déjà préparés mais finalement le contraste avec ce que nous vivons tous les jours est bien plus important.

dimanche_a_1

Nous pourrions être dans n'importe quel forêt d'Europe !

Mais nous sommes au mois de février et il fait 38°, les parfums qui se dégagent sont si particuliers à l'Asie qu'il est presque impossible de confondre, un peu comme en arrivant en Corse, à la première respiration l'odeur du maquis vous transporte de bonheur.

Ici, tout pareil.

dimanche_A_2

Il y a des insectes, reptiles et autres que vous ne voulez pas rencontrer et non, vous ne souhaitez pas qu'un spécialiste vienne vous faire la liste de toutes ses petites bêtes vivants au Cambodge.

Vivons cachés (enfin eux) vivons heureux (nous, humains)

dimanche_a_3

Je ne crois pas vous en avoir encore parlé mais choisir de vivre dans une maison au Cambodge signifie que vous ne vivez pas seul(e).

Il y a les margouillat qui, à la tombée de la nuit, envahissent vos plafonds pour manger tous les insectes (ils sont vos amis)

Il y a son cousin, plus gros, le gecko, il mange aussi les insectes (il est votre ami) mais il chante à intervalle régulier et peut vous réveiller la nuit surtout au début lorsque vous n'êtes pas encore familiarisés avec les bruits de votre maison (pas mon ami).

Il y a les cafards (pas mes amis) qui très vite, sont partis ailleurs, grâce à un produit magique trouvé sur internet et rapporté de France, l'Acide borique. Mélangé au lait concentré, donne une pâte que vous disposez un peu partout dans la cuisine et hop, efficace normalement 1 an mais je vous tiendrai au courant.

Dimanche_a_4

Il y a les araignées, petites, moins petites, grosses (pas mes amis), je ne veux rien savoir d'elles, rien.

Les serpents mais étant en ville, j'ai moins de chance d'en avoir dans mon jardin. Sinon quelques poules et plus de serpents qui se cachent dans les herbes hautes.

Les souris et rats que vous croisez souvent en ville, au marché, dans la rue, au restaurant. A la maison, j'ai une famille de souris (pas mes amis), inutile de vous dire, qu'il ne faut rien laisser en terme de nourriture la nuit dans la cuisine à la portée de cette famille.

dimanche_a_14

Reste les moustiques (PAS MES AMIS), le jour, il y a ceux qui vous donnent la dengue, le soir, il y a ceux qui vous donnent le paludisme. Vous ne pouvez pas prendre une douche sans vous battre avec eux. Par période, il vous pique plus que d'habitude. C'est mon cas en ce moment, mes cuisses sont roses de piqûres. Interdiction de dormir sans moustiquaire.

Des supers appareils existent et libèrent un produit au file de la journée depuis plus de moustique dans la salle de bain, efficace pour le restaurant mais rien de mieux que faire venir Pest Booster 2 fois par mois pour éradiquer tous mes colocataires.

dimanche_a_5

Lorsque vous savez que je suis une fille de la ville, que je n'ai jamais eu de maison (enfin si petite toute petite), vous vous dîtes ... et ba moi aussi je me le dis.

La récompense, les 2 manguiers du jardin. Je ne sais pas à quelle date nous allons pouvoir manger les fruits probablement en mai mais nous nous régalons déjà de temps en temps avec les mangues vertes (encore une recette à vous donner).

Tiens, nous arrivons à la porte Nord, elles sont toutes différentes.

dimanche_a_10

J'aime particulièrement ici les éléphants, magnifique, ils pourraient presque se mettre en marche. Nous allons continuer à marcher jusqu'à la fin de l'enceinte nord puis revenir sur nos pas, passer la porte Nord, entrer dans la cité royale d'Angkor Thom pour rejoindre le Bayon.

J'ai à ce moment là ranger mon appareil photo, la chaleur, il est 13h30, le besoin d'eau, nous marchons sur la route avec son lot de tuk tuk, bus et autres voitures particulières.

A la terrasse des éléphants (pour revoir le plan, cliquez ici pour retourner au message précédant), nous allons craquer pour des ananas, avant de nous installer plus loin pour déjeuner.

dimanche_a_11

Comme vous avez pu le voir sur une photo plus haut autour d'Angkor Thom, beaucoup de village. Leurs habitants sont souvent les oubliés du développement économique lié au tourisme et en plus ils sont menacés de tout perdre puisqu'il est souvent envisagé par les autorités de réduire Angkor à un musée à ciel ouvert.

Il y a tant de paradoxe dans ce pays, les cambodgiens sont liés aux temples et les temples prennent toutes leurs valeurs symboliques que si vous les liez aux hommes.

Nous réfléchissons souvent au meilleur moyen d'être utile car vous ne pouvez pas juger les cambodgiens sans prendre en compte leur passé.

dimanche_a_12

Les khmers sont un peuple mais le Cambodge n'est pas un état, il a été créé de toute pièce par les français comme vous le connaissez ailleurs Liban, Israël, etc.

La civilisation khmère a été prospère mais le déclin a été vertigineux. En 1975, Les khmers rouges prennent le pouvoir, tuent 1/3 de la population, envoient les survivants à la campagne dans des camps de travail. Le pays retourne en quelques mois à l'âge de pierre.

Ne survivront que les plus jeunes (attention, pas de généralité, il y aura aussi des adultes survivants), souvent enfant soldat, appauvri par l'idéologie khmer rouge, l'Angkar dit, l'Angkar condamne etc.

35 ans après, les valeurs khmères ont presque disparus, seuls les cambodgiens de France, des Etats-Unis, etc. ont transmis ces valeurs à leurs enfants.

Il n'y a plus de savoir, plus de manière, plus d'espoir et une corruption si présente qu'une classe de famille immensément riche s'affiche au point de rendre les cambodgiens très en colère car ils aimeraient tous pouvoir profiter un peu, après tant d'années de souffrance, de la part du gâteau.

dimanche_a_13

Une nouvelle forme de violence s'installe. Elle ne s'exprimera peut être pas cette année avec pourtant des élections importantes en juillet mais si rien ne change, les vieux démons pourraient bien revenir sur le devant de la scène.

Comme je dis souvent, le Cambodge n'est pas mon pays, je n'ai pas à choisir, je n'ai pas à prendre part, leur avenir, ils doivent le construire, je suis là, pour permettre, en créant une entreprise, en montrant l'exemple (enfin attention, je ne suis pas un exemple mais je peux montrer l'exemple, je me lave, je me brosse les dents, je dis bonjour, au revoir, merci, je ne grille pas les feux, je respecte les priorités, je paye correctement mes employés, je les traite en êtres humains, etc.) de leur donner de l'espoir, de leur permettre d'élever leurs enfants avec dignité, de croire en un avenir meilleur.

Le soleil brillera de nouveau sur le Cambodge lorsqu'ils auraient faits le deuil des morts, un travail de mémoire sur la période des khmers rouges, jugé les coupables et décidé de vivre avec leurs démons.

Pour cela il ne faut pas oublier les morts, pour cela il faut enseigner la période des khmers rouges dans les écoles et il faudra aussi pour certains faire un mea culpa.

En venant au Cambodge, ne les jugez pas trop vite.

Dans les nouvelles, j'ai internet à la maison depuis une semaine, avec le wifi, une nouvelle vie presque, enfin, ce n'est pas le paradis, connexion de 19h à 7h et le week-end mais cela me permet d'être plus facilement joignable surtout sur skype. Je vous rappelle jusqu'au prochain changement nous avons 6 h de décalage horaire.

Bon week-end à tous, Profitez, des gens que vous aimez et pensez à leur dire combien vous les aimez ou combien vous avez confiance en eux.

AnneE