Je vous ai déjà parlé du triangle fatal ?

Non et bien les gourmands, accrochez-vous !! (et moi avec)

Je suis à 5 minutes à pied (en regardant les fleurs de Monceau au passage) de la boutique de Sadaharu Aoki. En marchant doucement et en dégustant un macaron au sésame noir, j'arrive aux portes de Pierre Hermé (sachant qu'en plus, il donne des cours à l'école mais je n'ai pas eu l'occasion de le croiser).

De l'autre côté, j'ai la Grande Epicerie de Paris et je n'ai pas fait le compte des fantastiques chocolatiers que j'ai à deux pas (au moins 3), j'ai peur d'avoir une crise de foie rien qu'en vous en parlant.

Mais, vous imaginez bien que je ne me suis pas précipitée dans le métro alors que je pouvais goûter aux nouveautés de Sadaharu Aoki.

citron_praline1
Citron praliné
Macaron citron - crème chocolat ivoire au citron - feuillantine pralinée

cheese_cake_citronne
Cheese cake citronné
Crème de fromage - zeste de citron - crème de citron - sablé noisette

Visuellement, j'ai trouvé le gâteau Citron praliné comme étant une pure merveille. Et pour une première chez Sadaharu, à ma connaissance, très japonisant, j'ai l'impression de voir un fruit sur une branche.

Vous l'avez probablement déjà compris mon coeur a été conquis par le Cheese cake citronné.

Comme d'habitude, Sadaharu sait avec des produits simples réveiller mes papilles. Il réhabilite, transforme et modernise des gâteaux connus, vulgarisés, négligés et si souvent médiocre pour en obtenir la quintessence.

Il m'a de nouveau charmée.