500g de coques
2 cs de purée de tamarin
1 cc de sucre (si possible sucre de palme)
2 cs de nuoc mam
Coriandre

Récupérez les feuilles de coriandre et gardez les tiges, hachez les feuilles.

Dans un bol, mélangez la purée de tamarin maison, le sucre et le nuoc mam. Le sucre doit être dissout. J'ai acheté la semaine dernière un bloc de 180g de pâte de tamarin et j'ai préparé la purée.

Inutile de goûter, le tamarin est amer. C'est le mélange entre l'iode et la chair de la coque qui fera de cette sauce une magie gustative.

J'ai décidé de cuire les coques à la vapeur, vous pouvez aussi choisir de les cuire à la poêle, avec un fond d'eau parfumé. Au milieu des coques, j'ai posé les tiges de coriandre.

Je n'ai pas eu besoin de faire dégorger les coques, elles étaient propres.

Dès quelles sont toutes ouvertes, elles sont cuites, très rapide.

A Montreuil, rue de l'église, vient d'ouvrir une nouvelle poissonnerie, ils proposent une pêche française, résonnée et raisonnable, une bien belle adresse, à soutenir.

C'est typiquement un plat à partager, pour l'apéro ou en entrée. Vous devrez adapter la quantité de coques avec le nombre de convives et si vous choisissez de les servir en entrée.

Versez-les dans un saladier, versez la sauce dessus immédiatement à chaud, mélangez.

Ajoutez la coriandre et servez à table.

Si vous voulez un plat plus esthétique, vous enlèverez l'une des coquilles des coques avant de verser la sauce, attention c'est chaud et surtout les coques ne doivent pas refroidir, oui je sais un exercice difficile.