Vous les attendiez, non pas les sablés au parmesan encore que Valérie, Emilie, Benoît et sa petite bande ou Masha, un peu, pour les avoir goûtés en live mais plutôt le retour des recettes sur ce blog.

Et oui, depuis longtemps, je délaisse les recettes en faveur des photos sur le Cambodge et plus particulièrement les portraits.

Mais voilà, mes mésaventures, avec le changement de lieu du restaurant me laisse un peu de temps maintenant que j'ai trouvé une nouvelle maison et que je n'aie pas encore commencé les travaux (d'ailleurs main d'oeuvre bienvenue pour peinture, peinture ou encore peinture).

Dans l'ancienne maison, aucun nom, peu de lumière, j'ai décidé de faire un peu autrement avec les nouveaux lieux, nom, éclairage, jolis photos, etc.

Il faut dire qu'ici personne ne connaît mon blog, je ne pense pas que cela les passionnent. Lorsque je précise que j'étais auditeur financier, chef de projet, que je suis auteur et photographe culinaire et qu'en plus j'ai ouvert un restaurant, il y a comme un blocage sur certains mots.

Photographe du dimanche, remarquez que face à des photographes professionnels et leurs longues expériences, c'est ce que je suis.

Il faut bien débuter ...

Je souhaite qu'il y ait quelques photos sur la bannière ainsi que sur la pub que je ferais au dos des tuk tuk, il faut évidemment qu'elles soient alléchantes mais surtout qu'elles correspondent aux choix de la carte.

La décoration doit être revue puisque cette fois-ci le restaurant sera à l'intérieur, j'aimerai une ambiance, cosi, très personnel, chaleureuse.

J'ai envie de mettre quelques photos de portraits d'enfants que j'ai pu faire depuis que je viens au Cambodge, l'idéal comme m'a dit une amie, des photos d'enfants mangeant mais voilà je pense que je n'en ai pas ou très peu. Mais l'idée me séduit et donc je vais essayer d'en faire. Dans un premier temps, je vais piocher dans ma collection.

Je vous fais attendre, vous savez à quels points, je peux être bavarde

 

IMG_4768-3

 

 

Pour 5 boudins

150 g de farine
150 g de beurre    
100 g de parmesan    
Fleur de sel    
Piment d'Espelettes

Râpez le parmesan.

Dans un saladier, mélangez la farine, le beurre et le parmesan pour obtenir une pâte homogène.

Il est préférable que le beurre soit froid.

Il n'est pas nécessaire d'assaisonner plus, le parmesan s'en charge sans compter la fleur de sel que nous mettrons plus tard juste avant la cuisson.

Divisez la pâte en 5, faites en 5 boudins que vous enveloppez dans un papier film.

Si vous les consommez dans la semaine frigo et sinon direct congélateur.

Préchauffez le four à 150°

Découpez des petits tronçons au couteau, déposez sur une plaque à four avec un papier sulfurisé ou sur un silpat.

Saupoudrez de fleur de sel et de piment chaque sablés.

Enfournez pour 10 à 15 minutes (selon le four)

Laissez refroidir avant de décoller les sablés et de les servir.

Il se conserve très bien dans une boîte pendant une dizaine de jour mais ils sont nettement meilleurs lorsqu'ils viennent d'être cuits.

La recette est très inspirée par une recette de Christophe Felder, il y ajoute un oeuf qui est totalement superflu pour moi.

Attention, je n'ai jamais cuisiné cette recette en France. Il m'arrive au Cambodge d'être obligée d'ajouter un peu de farine car le beurre se ramollie très vite. Le taux d'humidité très élevé doit aussi avoir une incidence sur la farine.

Je remercie Lorraine pour m'avoir apporté et laissé du piment d'Espelettes lors de sa venue.

Les sablés ne sont servis qu'aux clients ayant réservé.

D'autres recettes suivront, promis.

Imprimer

AnneE

Ce message a été écrit il y a plus de 2 mois maintenant, je n'ai rien changé même si les événements de juin, juillet ont changé bien des choses. Je ne voulais pas revenir avec trop d'émotions alors je vous offre cette recette et je vous raconterai le reste dans la semaine.

Dire que je vais bien est un grand mot mais le restaurant a réouvert ses portes, il me faut retrouver mes marques, j'en ai des choses à vous dire.