Avec cette recette, je me rends compte qu'il faut que je vous refasse quelques Tours de main malheureusement je n'ai pas pu le faire pour celle-ci mais je vous assure qu'il n'y a rien de difficile.

Cette recette est excellente, pas cher et se prépare de préférence avec un curry panang mais vous pouvez opter pour une autre pâte à curry thaïe.

aile_de_poulet_au_curry_panang_4

Avant mes cours de cuisine à Bangkok en 2005, je ne connaissais pas le curry panang mais maintenant il est adopté dans ma cuisine car j'apprécie particulièrement son goût. Vous en trouvez très facilement à Belleville ou chez les frères Tang. Il se conserve très longtemps, à l'abri de la lumière dans son pot.

4 ailes de poulet
2 blancs de poulet
1 cc de curry panang

sauce
250 ml de lait de coco
2 cc de sucre roux
2 cc de curry panang
1 cs de nuoc mam
2 feuilles de cumbava
1 petit piment rouge
Coriandre fraîche

Coupez en dés les deux blancs de poulet et mélangez une cuillère à café de pâte de curry panang. Je ne vous conseille pas d'utiliser le robot à moins d'avoir un hachoir car vous allez obtenir une pâté. Il n'est pas non plus nécessaire de faire des très petits dés comme pour les boulettes.

Enlevez les os des 2 premières parties de l'aile si elle est entière pour garder le bout intact. Malheureusement, ce jour là, je n'ai pu acheter que des ailes en deux parties mais cela ne change pas grand chose.

aile_de_poulet_au_curry_panang_1

Le démarrage est délicat (et pas difficile) car vous devez libérer et couper tous les petits nerfs autour de l'os. Ensuite, la chair se détache très bien en grattant avec la lame de votre couteau. Je vous conseille d'utiliser le couteau d'office, petit et bien aiguisé.

Descendez le long de l'os comme si vous descendiez une chaussette. La deuxième phase délicate est la jonction entre le deux os mais maintenant vous savez que la chair se détache facilement et que donc seuls les nerfs sont fixés à l'os. Il suffit de les couper précautionneusement un à un. Attention de ne pas faire de trou dans la peau du poulet.

Les deux premiers prennent un peu de temps mais ensuite le coup de main est pris.

Farcissez avec les dés de blancs de poulet assaisonnés.

aile_de_poulet_au_curry_panang_2

Vous allez obtenir une aile reconstituée sans os. Il n'est pas utile de fermer l'aile.

Piquez à l'aide d'une aiguille la peau pour qu'elle ne se déchire pas. Avant cuisson, ces étapes peuvent être faites la veille.

Cuisez à la vapeur pendant 10 minutes. La cuisson à la vapeur est importante, elle ne peut pas être remplacée par un autre mode de cuisson.

Déposez les ailes sur une planche et coupez des tronçons réguliers.

aile_de_poulet_au_curry_panang_3

Pour la sauce, pendant la cuisson à la vapeur, faites chauffer le lait de coco dans un wok. A la première ébullition, ajoutez le sucre roux, la pâte de curry panang, les feuilles de cumbava et la nuoc mam.

L'idéal est d'utiliser le Nam Pla (sauce de poisson thaïe), alors que le Nuoc mam est la sauce de poisson vietnamienne, mais il n'est pas toujours facile pour vous d'en trouver et donc le Nuoc mam fait très bien l'affaire.

Coupez quelques lanières dans le piment rouge. Hachez un peu de coriandre fraîche.

Une fois la sauce épaissit, 7 à 8 minutes de cuisson, les ailes de poulet coupées, il ne vous reste plus qu'à dresser vos assiettes.

aile_de_poulet_au_curry_panang_5

Ne vous laissez pas impressionner par la recette, il n'est pas difficile d'enlever ses os.

La recette est délicieuse, savoureuse, parfumée et peu calorique.

Bon app

Imprimer